Nouveautés livres

The Kennedy Curse de James Patterson Paru en avril 2020 (ePub) en anglais

009

Kennedys were always taught to win at all costs. And they did – but the costs were unimaginable...

Across decades and generations, the Kennedys have been a family of charismatic adventurers, raised to take risks and excel. Their name is synonymous with American royalty. Their commitment to public service is legendary. But, for all the successes, the family has been blighted by assassinations, fatal accidents, drug and alcohol abuse and sex scandals.

To this day, the Kennedys occupy a unique, contradictory place in the world's imagination: at once familiar and unknowable; charmed and cursed. The Kennedy Curse is a revealing, fascinating account of America’s most famous family, as told by the world's most trusted storyteller.

Traduction : 

Les Kennedy ont toujours appris à gagner à tout prix. Et ils l'ont fait - mais les coûts étaient inimaginables ...
 
À travers des décennies et des générations, les Kennedys ont été une famille d'aventuriers charismatiques, élevés pour prendre des risques et exceller. Leur nom est synonyme de royauté américaine. Leur engagement envers la fonction publique est légendaire. Mais, malgré tous les succès, la famille a été ravagée par des assassinats, des accidents mortels, des abus de drogue et d'alcool et des scandales sexuels.
 
À ce jour, les Kennedys occupent une place unique et contradictoire dans l'imaginaire du monde: à la fois familier et inconnaissable; charmé et maudit.
Le Kennedy Curse est un récit révélateur et fascinant de la famille la plus célèbre d'Amérique, racontée par le conteur le plus fiable du monde.

 

Parution Juin

RÉSUMÉ

La vérité est plus forte que tout.

C'est l'une des histoires les plus connues au monde – et l'une des plus obscures. Le 22 novembre 1963, le cortège présidentiel de John F. Kennedy traverse Dealey Plaza. Lui et son épouse Jackie saluent la foule, quand soudain...
Quand soudain, rien : le président ne mourra pas ce jour-là.
En revanche, peu après, Mitch Newman, photojournaliste installé à Washington, apprend une très mauvaise nouvelle. La mère de Jean, son ex-fiancée, lui annonce que celle-ci a mis fin à ses jours.
Le souvenir de cet amour chevillé au corps, Mitch tente de comprendre ce qui s'est passé. Il découvre alors que Jean enquêtait sur la famille Kennedy. Peu à peu, le photographe va s'avancer dans un monde aussi dangereux que sophistiqué : le cœur sombre de la politique américaine.

Sexe et manipulations, mensonges et assassinats... Dans cette histoire alternative où l'on retrouve le clan Kennedy au complet ainsi qu'un certain Lee Harvey Oswald, JFK semble avoir échappé à son destin. Pour combien de temps ?

Ellory

Vie et mort de l'homme qui tua John F. Kennedy

Jfk2020

 

Le 22 novembre 1963, à 10h45 GMT, Lee Harvey Oswald abat de trois balles de fusil Carcano le 35ème président des Etats-Unis d’Amérique John Fitzgerald Kennedy. Sept jours plus tard, Lyndon Johnson crée la commission Warren, chargée de faire la lumière sur les circonstances de cet assassinat. Elle rend ses conclusions en septembre 1964 : 888 pages extraites des 26 volumes d’auditions et de pièces à conviction accumulées. 
Pour écrire cette biographie romanesque de Lee Harvey Oswald, Anne-James Chaton a dépouillé les minutes des interrogatoires menés par la commission, ne retenant que les témoins ayant directement connu Oswald ou assisté à l’assassinat, soit 267 entretiens, plus de 10.000 pages. Le roman est exclusivement construit à partir de cette base documentaire. Les informations recueillies par l’examen de cette archive vivante sont méticuleusement prélevées et organisées afin de reconstituer la vie de Lee Harvey Oswald sur la seule base de ces témoignages. Le livre prend la forme d’une biographie mais très vite l’oralité bouscule la narration. Les voix des témoins surgissent dans le texte. Tout s’accélère. Jusqu’à faire entendre les dialogues réels, ceux des témoignages. La dimension sonore du livre s’affirme encore avec la retranscription des enregistrements radios des voitures de police au moment de l’assassinat. Plus le lecteur s’approche d’une fin qu’il sait inéluctable et plus le phrasé du récit se dépouille pour laisser place à la parole vivante des témoins.
La dernière partie du livre, consacrée aux interrogatoires de polices dans le commissariat de Dallas, tient quasi exclusivement à la restitution des séances d’identification et des débats entre le commissaire de police et l’assassin. 
La biographie a lentement muté en thriller, puis en tragédie. Le réel cède le pas à la possibilité de la fiction. 

 

réduire le résumé du livre 
 

 

 

L’affaire Kennedy de Pascal Dague "Etude d’un coup d’Etat "Paru le 6 janvier 2020

51jzylj7pel sx338 bo1 204 203 200

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Que s’est-il produit dans la tête de ces hommes ? Pourquoi sont-ils passés à l’acte ? Quelle soudaine pulsion ou terrible machination les a conduits jusqu’aux confins de cette horrible histoire ? Parfois émaillée de rebondissements. Jouant en permanence sur le double jeu, de l’innocence et de la culpabilité. S’ils portent en eux le soupçon du pouvoir tout puissant, de cette folie meurtrière et les spasmes de la vindicte populaire, ce drame de l’existence a traversé l’histoire non sans déchaîner une certaine passion, non sans exacerber les tensions. Ils ont arraché les larmes, meurtri les cœurs. Jusqu’à révéler le côté obscur de l’homme, et la face cachée des âmes. John Fitzgerald Kennedy n’était clairement pas le bienvenu. Le jour de l’arrivée à Dallas du Président, un tract circulait en ville, il avait été distribué un peu partout. Il représentait, à la manière des avis de recherche de l’ouest Américain, le Président dans la posture d’un criminel. Il y aurait eu marqué mort ou vif sous la photo, que ça n’aurait pas été plus clair !
 

Biographie de l'auteur

Pour des raisons de sécurité, je ne peux me présenter comme j'aimerais le faire... J'ai servi mon Pays en y mettant toute mon énergie, toutes mes forces. Entre enthousiasme et écoeurement. J'ai aussi protégé certaines personnalités venues de mondes très différents. Je l'ai fait au péril de ma vie. J'ai enfin, sous la direction de services secrets étrangers, accompagné, quelques fois, de hauts dignitaires jusqu'à leur dernière demeure... Mais quelles que furent mes missions, j'ai toujours eu une passion pour l'écriture. Quelque part, l'écrivain est un flic, un flic sentimental qui traque l'information jusqu'à satisfaire sa curiosité. Rien n'est simple, rien n'est écrit d'avance, la liberté se sculpte avec le temps. Faut-il encore le prendre pour lui donner toute son importance. Le repos d'une vie est à ce prix...
 
219 pages pour ne lire que des bétises sans fin .... 
 

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 09/09/2020