L'assassinat de JFK "commandité" ? Les révélations de Jackie Kennedy

Des révélations fracassantes. Si le clan Kennedy a toujours été source de fantasmes et de mystères, cette fois, c'est un secret qui explose au grand jour. Dans des confidences posthumes, l'ex-Première Dame des Etats-Unis, la mythique et glamour Jackie Kennedy, morte il y a 17 ans, fait des confidences de poids. C'était en 1964, l'épouse de John Fitzgerald Kennedy, aka JFK, assassiné il y a quelques mois seulement, se confie à un ami historien. Un entretien enregistré que la chaîne américaine ABC doit diffuser à la rentrée. Mais si Jackie y parle des relations extra-conjugales du couple, ce qui fait frissonner est qu'elle affirme aussi que son mari a été victime d'un complot..

Dans des confessions, restées secrètes jusqu'alors, la Première dame des USA accuse le vice-président Johnson de complot

La vidéo de l'assassinat de JKF à Dallas, en 1963


Pour une certaine génération, Jackie Kennedy, c'est aussi Jacqueline Bouvier, la petite Française d’Amérique au tailleur Chanel rose qui incarnait avec John, séduisant président des Etats-unis, le couple parfait. Ils étaient tous les deux jeunes riches beaux intelligents... De quoi faire rêver toutes les midinettes du monde entier. Mais voilà, cette catholique très bien élevée, à l'excellente éducation tournée vers la littérature, les arts, les langues, a vite découvert les  secrets de son époux.

Certes ses souffrances liées a la maladie (ostéoporose aggravée par un dos meurtri suite au naufrage de son patrouilleur pendant la guerre du pacifique), mais aussi son besoin convulsif inassouvi de sexe sans oublier ses rapports ambigues avec la mafia... Humiliée quand JFK s'enferme dans le bureau ovale de la maison blanche avec une stagiaire de 19 ans, bafouée lorsqu'il collectionne les hôtesses de bar, les jeunes journalistes ou les stars que sont Marilyn Monroe, Marlène Diectrich...

Un complot signé Lyndon Johnson ?

Et bien Jackie va lui rendre la monnaie de sa pièce et faire craquer William Holden, qui vient de triompher a l'écran dans "Le pont de la rivière Kwai", mais aussi le roi industriel d'italie, Gianni Agnelli, patron de Fiat.

Dans son témoignage, elle accuse aussi et affirme que celui qui a commandite l'assassinat de son mari le 22 novembre 1963 à Dallas, n'est autre que Lyndon Johnson... à l’époque vice- président soutenu par le lobby pétrolier texan. Lee Harvey Oswald, le tueur au fusil à lunette, ne serait donc qu'un simple pion dans un vaste complot. Jackie en était persuade mais n avait aucune preuve...

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/11/2013