Qui a tué John Fitzgerald Kennedy ?

Malgré deux commissions d'enquête, la question continue de susciter des réponses variées, certaines plausibles, d'autres nettement plus farfelues.

Après un demi-siècle, des milliers d'ouvrages et plusieurs enquêtes, on ne sait toujours pas ce qui s'est réellement passé le 22 novembre 1963. Peut-être en saura-t-on davantage après le 26 octobre 2017, lorsque les archives de la CIA seront ouvertes au public. En attendant, les Américains continuent à douter de la version officielle. Un quart seulement pensent que Lee Harvey Oswald a agi tout seul, et presque 60 % disent qu'il y a eu complot pour l'assassiner, selon un sondage d'Associated Press. John Kerry, le secrétaire d'État, qui était étudiant à l'époque, a lui-même avoué récemment sur NBC : "Encore aujourd'hui, j'ai de sérieux doutes sur le fait que Lee Harvey Oswald ait agi tout seul." Un sentiment légitime : il y a dans cette affaire une quantité impressionnante de choses bizarres, ambiguës, d'inconsistances... La CIA et le FBI n'ont pas communiqué tous les documents à la commission dirigée par le chef de la Cour suprême, Earl Warren, qui mène l'enquête. Au départ l'arme de l'attentat est plusieurs fois identifiée comme un Mauser 7.65 avant de devenir un Mannlicher-Carcano italien. Il y a des doutes sur l'autopsie et sur les photos qui ont été prises et qui ne seraient pas celles qui ont été présentées comme preuve...

La seule certitude à ce jour, c'est que le 22 novembre 1963 à 12 h 30, alors que le président Kennedy, le gouverneur du Texas John Connally et leurs femmes roulent lentement à Dallas dans une voiture décapotable, au moins trois coups de feu sont tirés. Connally est blessé et Kennedy meurt d'une balle dans le cou et la tête. Lee Harvey Oswald, un ex-marine de 24 ans, est arrêté avant d'être abattu à son tour deux jours plus tard.

 

La commission Warren rejette (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Assassinat de John F. Kennedy
La dernière sieste crapuleuse de JFK et Jackie...

Ajouter un commentaire