Dallas, en 2013, 50 ans après JFK

Dans un sondage Gallup publié en 2003, seuls 19 % des Américains disaient adhérer à la thèse du tireur unique, dans le cadre de l’assassinat de JFK. Plus d’un tiers des personnes sondées épousaient la théorie d’un meurtre fomenté par la CIA, et un autre tiers celle d’un crime commandité par la mafia, parce que Kennedy aurait menacé leurs intérêts.

On le voit, à l’aube du cinquantième anniversaire de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, le 22 novembre prochain, les théories alternatives ont toujours du succès. Et les esprits restent marqués par cette tragédie qui a changé à jamais le destin de l’une des plus grandes puissances au monde. Raison qui explique la nouvelle avalanche de documentaires qui s’apprête à s’abattre sur les chaînes.

Des documentaires pour y voir plus clair

Soirée spéciale sur la RTBF avec deux documentaires inédits, l’un français, l’autre américain, qui mettent en évidence les doutes qui, 50 ans plus tard, planent toujours autour de l’enquête menée par la commission Warren. "Dallas, une journée particulière", film de Patrick Jeudy, sera proposé le 22 novembre à 20h40 (mais dès le 19/11 sur Arte). Il sera suivi à 22h15 de "Cold Case JFK", un film de Rushmore De Nooyer.

La force du premier est de donner la parole à un certain nombre de témoins clés du drame (passants, photographes, cameramen, journalistes, agents de la CIA, membres des services secrets, motards de l’escorte, le chauffeur, les médecins, etc.) dont la version est loin de corroborer la thèse du tueur fou et solitaire, établie par le rapport Warren. Quant au second, il s’attache aux méthodes de police scientifique moderne et aux preuves factuelles afin de tenter d’apporter de nouvelles pistes pour faire avancer l’enquête, un demi-siècle plus tard.

RTL-TVI n’attend pas la date anniversaire et programme  Kennedy, le mystère et le mythe, émission spéciale présentée depuis Dallas par Charlotte Baut. Deux anonymes, qui ont vécu les événements, seront à ses côtés. Tina Pender avait 13 ans en 1963, elle a filmé le passage du cortège. Quant à Hugh Aynesworth, journaliste, il était présent dans la foule. Au-delà de leurs témoignages, RTL-TVI propose deux courts documents. Le premier retrace la fameuse journée du 22 novembre 1963. Le second retrace l’enquête inédite menée par un journaliste d’investigation afin d’analyser les trois tirs qui ont causé la mort du président.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau