Livres

Quelqu'un l'a-t-il acheté et/ou lu ?

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Que s’est-il produit dans la tête de ces hommes ? Pourquoi sont-ils passés à l’acte ? Quelle soudaine pulsion ou terrible machination les a conduits jusqu’aux confins de cette horrible histoire ? Parfois émaillée de rebondissements. Jouant en permanence sur le double jeu, de l’innocence et de la culpabilité. S’ils portent en eux le soupçon du pouvoir tout puissant, de cette folie meurtrière et les spasmes de la vindicte populaire, ce drame de l’existence a traversé l’histoire non sans déchaîner une certaine passion, non sans exacerber les tensions. Ils ont arraché les larmes, meurtri les cœurs. Jusqu’à révéler le côté obscur de l’homme, et la face cachée des âmes. John Fitzgerald Kennedy n’était clairement pas le bienvenu. Le jour de l’arrivée à Dallas du Président, un tract circulait en ville, il avait été distribué un peu partout. Il représentait, à la manière des avis de recherche de l’ouest Américain, le Président dans la posture d’un criminel. Il y aurait eu marqué mort ou vif sous la photo, que ça n’aurait pas été plus clair !
 

Biographie de l'auteur

Pour des raisons de sécurité, je ne peux me présenter comme j'aimerais le faire... J'ai servi mon Pays en y mettant toute mon énergie, toutes mes forces. Entre enthousiasme et écoeurement. J'ai aussi protégé certaines personnalités venues de mondes très différents. Je l'ai fait au péril de ma vie. J'ai enfin, sous la direction de services secrets étrangers, accompagné, quelques fois, de hauts dignitaires jusqu'à leur dernière demeure... Mais quelles que furent mes missions, j'ai toujours eu une passion pour l'écriture. Quelque part, l'écrivain est un flic, un flic sentimental qui traque l'information jusqu'à satisfaire sa curiosité. Rien n'est simple, rien n'est écrit d'avance, la liberté se sculpte avec le temps. Faut-il encore le prendre pour lui donner toute son importance. Le repos d'une vie est à ce prix...

Détails sur le produit

  • Broché : 219 pages
  • Editeur : Les Editions Sydney Laurent (4 décembre 2019)
  • Langue : Français51jzylj7pel sx338 bo1 204 203 200

JFK - Le dossier de l'assassinat - Grand Format Marc Bonvalet

9782823128123 475x500 1

Résumé

22 Novembre 1963. Le président John F. Kennedy est assassiné à Dallas. Il est 12 h 30, heure locale. Une heure et vingt minutes plus tard, un suspect - Lee Harvey Oswald - est arrêté dans un cinéma. Après deux jours d'interrogatoires, ce dernier est abattu à son tour par le gérant d'une boîte de nuit : Jack Ruby. Plus de cinquante années ont passé mais l'énigme de Dallas passionne toujours autant.
Fruit d'une décennie de travaux et recherches, ce document dissèque en profondeur les erreurs et les dissimulations de l'enquête officielle, traque la vérité dans les investigations menées depuis et nous entraîne au fil des pages dans les pensées d'Oswald et les pas de Ruby. Que s'est-il vraiment passé à Dealey Plaza ce jour-là ? De mystérieux individus se trouvaient mêlés à la foule ou cachés dans les bâtiments voisins.
Qui étaient-ils ? Pourquoi le policier patrouilleur Tippit a-t-il été abattu ? Comment le piège s'est-il refermé sur Oswald dans le cinéma d'Oak Cliff ? Cette passionnante reconstitution nous livre bon nombre de révélations jamais publiées en France et allie la rigueur d'une thèse universitaire au plaisir de lecture d'un vrai polar.

 

9/1/19

Une nation d immigrants de john fitzgerald kennedy bibhlmDurant son mandat, le président John F. Kennedy fait de la réforme de l’immigration son cheval de bataille, convaincu que les Américains constituent un peuple à la fois attaché aux traditions et tourné vers de nouvelles cultures, de nouveaux horizons. À ce titre, il faut selon lui défendre leur droit à la liberté, celle de se réinventer une vie meilleure dans leur pays d’adoption. Cet opuscule, qui fut le dernier livre de JFK, publié à titre posthume, recense les réflexions de l’ancien président sur la question de l’immigration et retrace les principaux jalons de son histoire aux États-Unis. À l’heure où les débats sur l’immigration sont plus vifs que jamais, ce texte constitue un hymne aux immigrants et à leur rôle dans la croissance d’un pays devenu la première puissance mondiale.

Analyse du livre

Résumé :
Durant son mandat, le président John F. Kennedy fait de la réforme de l’immigration son cheval de bataille, convaincu que les Américains constituent un peuple à la fois attaché aux traditions et tourné vers de nouvelles cultures, de nouveaux horizons. À ce titre, il faut selon lui défendre leur droit à la liberté, celle de se réinventer une vie meilleure dans leur pays d’adoption.
Cet opuscule, qui fut le dernier livre de JFK, publié à titre posthume, recense les réflexions de l’ancien président sur la question de l’immigration et retrace les principaux jalons de son histoire aux États-Unis.
À l’heure où les débats sur l’immigration sont plus vifs que jamais, ce texte constitue un hymne aux immigrants et à leur rôle dans la croissance d’un pays devenu la première puissance mondiale.
 
Moi j'en dis :
Entièrement appâtée par la préface de Laurent Gaudé, je me suis lancée dans cette lecture sans attente particulière. Tout en étant très curieuse de découvrir les réflexions de John Fitzgerald Kennedy sur la migration aux États-Unis, pour les confronter aux idéologies politiques aujourd’hui.

L’immigration est très certainement LA problématique du 21e siècle. Elle est au cœur de l’actualité aux quatre coins du monde. Tout le monde à une opinion sur le sujet, et pourtant, nul ne le maîtrise complètement. Faire le tour du sujet, c’est justement le pari que fait de John Fitzgerald Kennedy en 1958 alors qu’il est Sénateur du Massachusetts, il compose « Une nation d’immigrants ».

Dans ce manifeste, il fait un état des lieux de la migration aux États-Unis. Il le fait de façon pragmatique et objective.

Tout d’abord, il dresse le portrait des États-Unis, une nation de nations, un sanctuaire d’accueil des opprimés et des défavorisés. Terre de promesse. Pays des libertés individuelles et de l’égalité, qui donne l’occasion à tout à chacun de se réinventer et de sortir du carcan et du schéma établi par l’héritage.

Un point historique, étayé par des chiffres, lui permet d’énumérer les vagues de migrations successives (prérévolutionnaires et postrévolutionnaires) et d’expliquer les raisons et les causes de l’immigration : opportunités économiques, oppression politique, dissension religieuse...

Ensuite, il rend à César ce qui appartient à César ! Il met en lumière toutes les contributions des immigrés, qu’elles émanent de contributeurs célèbres ou anonymes, et cela dans tous les domaines : de la foi à la langue en passant par la cuisine. De la science à la culture en passant par l’éducation. La diversité des profils des migrants a donné TOUT son éclat aux États-Unis, qu’on se le dise !

Pour terminer, il expose la situation politique qui entoure les phénomènes de migration. Il explique comment le refuge des opprimés a peu un peu barricadé ses portes, poussé par la xénophobie, via un système de quotas. Et enfin, il donne ses perspectives et ses aspirations pour l’avenir.

Loin d’être passéiste, cet ouvrage est cruellement ancré dans l’actualité, notamment grâce aux ajustements qui complètent les informations concernant la politique migratoire des États-Unis après 1963 et cela jusqu’en mai 2018 !


Je crois que la lecture de ce livre est nécessaire ! C’est un livre qui permet de consolider l’empathie sociale. C’est un livre qui permet de voir plus loin que le bout de son nez. C’est un livre qui permet d’avoir une vision globale applicable à une situation locale.

Verdict : Puissant. Inspirant. Hors de temps.
Je ressors de cette lecture éblouie par tant d'intelligence !

61ovrmaoe l

Résumé

Boycotté par la société dominante du Massachusetts, d'origine anglaise et protestante, Joe Kennedy a pour projet de faire de son fils le premier président américain de confession catholique. Une fois son immense fortune acquise, il se fait architecte de l'existence de ses neuf enfants, en les consacrant entièrement à la conquête du pouvoir politique. Mais cette exemplaire solidarité familiale n'empêche pas les rivalités, jalousies et divergences d'opinions au sein du clan, d'où émergent des personnalités d'exception : Joe junior, le fils aîné, dépositaire de l'ambition paternelle, Jack, le maladif charismatique et futur président, Kick, l'ambitieuse séductrice, Eunice, la grande âme religieuse et Bobby, le frère indispensable.
Si Joe atteint l'objectif qu'il s'est assigné, il ne peut pas éviter le piège mortel qui va entraîner la chute de la dynastie politique des Kennedy.

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/09/2019
  • Nb. de pages
    393 pages

 

Commentaires (1)

Loic
  • 1. Loic | 22/02/2020
Pour le livre de Pascal Dague , vous pouvez passer votre chemin , il est truffé d'erreur

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 21/02/2020

×