Quand JFK inventait la communication politique moderne

50 ans après sa mort, JFK reste un mythe. Cela est dû à la violence de sa disparition et à la façon dont il avait su imposer une image totalement moderne d'un président, en à peine 3 ans de mandat. Le fruit d'un charisme naturel mais aussi d'une véritable stratégie de communication héritée de son père Joseph et s'appuyant notamment sur son épouse Jackie.

 

Bel homme, plus jeune président élu, John Fitzgerald Kennedy a marqué de son empreinte le 20e siècle, en très peu de temps. Succédant à une légende américaine Dwight Eisenhower, il donne un coup de jeune à la fonction présidentielle.

Son charisme, son énergie sont des éléments naturels auxquels s'ajoutent un atout de charme : son épouse Jackie. Une américaine d'origine française qui "séduira" le général De Gaulle lui-même. JFK est tellement conscient du charme de son épouse qu'à son arrivée à Paris en 1961, il déclare : "je suis l'homme qui a accompagné Jackie Kennedy, et j'ai adoré"

Et puis, à l'instar justement du général De Gaulle, JFK, comme tout grand communicant a le sens de la formule. Le "Ich bin ein Berliner" a résonné comme le "Je vous ai compris" ou le "Vive le Québec libre"

A voir ou à revoir le "5 colonnes à la Une" consacré à JFK, un superbe document de l'INA

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau