L’annonce de la mort de Kennedy pendant un concert

A quelques jours de l’anniversaire de la mort du président John Kennedy, un enregistrement exceptionnel refait surface sur plusieurs sites américains et nous fait vivre un moment d’histoire d’une manière inhabituelle.

Le 22 novembre 1963, le président des Etats-Unis John Kennedy était assassiné à Dallas au Texas. Alors que le chef d’orchestre symphonique de la ville de Boston Erich Leinsdof est sur le point de débuter son concert, il fait une annonce qui affole l’audience :

" Ladies and gentlemen, we have a press report over the wireless. We hope that it is unconfirmed, but we have to doubt it. That the president of the United States has been the victim of an assassination. We will play the funeral march from Beethoven’s Third Symphony "

 

(Mesdames et messieurs, nous venons d’avoir des nouvelles de la presse. Nous espérons que cela ne soit pas confirmé, bien que cela soit peu probable. Le président des Etats-Unis a été victime d’un assassinat. Nous jouerons la Marche funèbre de la Troisième symphonie de Beethoven).

Le public est sous le choc et des cris se font entendre, vite calmés par la symphonie qui résonne. Dans un article du Time, le conservateur de l’orchestre de Boston William Shisler, présent ce jour là, raconte :

Je crois sincèrement que la musique a joué son rôle dans la tragédie que nous vivions tous. Après cet épisode, bien sûr tout le monde était scotché à sa télévision pendant des jours et des jours. Mais, finalement, écouter Beethoven avait constitué le moyen d’affronter un tel drame. La musique nous a apaisés et aidés à dépasser ce qui venait d’arriver.


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau